merlan


merlan

merlan [ mɛrlɑ̃ ] n. m.
merlanc, merlencXIIIe; de merle, avec suff. germ.
1Poisson osseux (gadiformes) des côtes d'Europe occidentale, à la chair légère et fine. Filets de merlan. Merlan poché, frit. Loc. fam. Faire des yeux de merlan frit : lever les yeux au ciel de façon ridicule en ne montrant que le blanc des yeux.
2(1744 « perruquier », couvert de poudre, comme le merlan de farine avant d'être frit) Fam. et vieilli Coiffeur.
3Bouch. Morceau de viande de bœuf à griller, constitué par le muscle couturier. Bifteck dans le merlan.

merlan nom masculin (ancien français merlenc, de merle et suffixe germanique) Poisson (gadidé) de l'Atlantique tempéré froid, à trois nageoires dorsales, sans barbillon, pêché activement pour sa chair tendre et légère. Populaire. Coiffeur. Muscle couturier du bœuf que l'on débite en biftecks.

merlan
n. m. Poisson gadiforme à trois nageoires dorsales et deux anales, long de 20 à 40 cm, qui vit en bancs près du littoral européen.

⇒MERLAN, subst. masc.
A. — 1. Merlan commun, p. ell. merlan. Petit poisson de mer comestible, de couleur brun jaunâtre clair avec un ventre argenté, vivant par bancs dans la Manche, la Mer du Nord et l'Atlantique Nord. Pêcher, frire des merlans. Elles partirent avec six merlans raides, l'œil clair et l'ouïe rouge, pris la nuit à l'hameçon par une barquette du Portel (HAMP, Marée, 1908, p.27).
Merlan jaune. Synon. lieu jaune (v. COUPIN, Animaux de nos pays, 1909, p.207).
Merlan noir. Synon. lieu noir. Le merlan noir, ou lieu noir est un poisson de Norvège et d'Angleterre, assez rare en Manche et sur nos côtes atlantiques (Lar. mén. 1926).
Région. (Côte méditerranéenne). Synon. de colin, merlu.
ZOOL. Poisson téléostéen de la famille des Gadidés (rem. s.v. gade), caractérisé par trois nageoires dorsales et deux anales. Les jeunes (...) Merlans sont bien connus pour nager à proximité de ces animaux [les Méduses] (Zool., t.3, 1972, p.1184 [Encyclop. de la Pléiade]).
P. méton. Chair de merlan. Filet de merlan. — C'est très bon, le merlan, dit-elle (...) — Très bon, ma chérie, murmura-t-il. Tiens, c'est vrai, c'est du merlan; je croyais que c'était du turbot (ZOLA, Page amour, 1878, p.869).
Merlan en colère. Merlan frit, présenté dans une position telle qu'il se mord la queue. Merlans en colère (...). Recourbez les poissons et introduisez-leur la queue dans la bouche. Maintenez avec un tour de ficelle (Fritures Seb, éd. Sud-Est Publicité, Lyon-Paris, ca 1970, p.26).
(Faire des) yeux de merlan frit. (Avoir les) yeux levés au ciel, de manière affectée, ridicule, ne laissant paraître que le blanc de l'œil. Il se frotte le derrière, en faisant la bouche «en cul-de-poule» et les «yeux de merlan frit» (ADAM, Enf. Aust., 1902, p.22).
2. P. anal., BOUCH. Muscle couturier du boeuf débité en biftecks (d'apr. CHAUD. 1970).
B. — Gén. iron. ou péj.
1. Vx, fam. Perruquier. Un merlan, qui filait une perruque sur un peigne de fer (CHATEAUBR., Mém., t.1, 1848, p.167).
2. P. anal., pop. Coiffeur. Sabin Letirant (...) fendit la queue des candidates à la permanente qui se pressaient devant le merlan (ARNOUX, Paris, 1939, p.48).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. XIIe s. merlenc (Gloss. Tours, 328 ds T.-L.); 1530 merlan (PALSGR., p.288); 2. 1744 (Journal de Barbier, t.II, p.404, 1re édit. ds LITTRÉ: La Peyronie [célèbre chirurgien] est chef de perruquiers qu'on appelle merlans parce qu'ils sont blancs). Dér. de merle «sorte de poisson de mer» (1554, RONDELET, Libri de piscibus marinis, Lyon, p.172) lui-même empr. au lat. merula désignant, outre l'oiseau, un poisson de mer, à l'aide d'un suff. -enc d'orig. germ. (v. -ange et cormoran); cf. lat. médiév. merlingus 1236, merlengus 1241 ds LATHAM. Fréq. abs. littér.:73.

merlan [mɛʀlɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1530; merlanc, merlenc, XIIIe; de merle, avec le suff. germanique -ing, que l'on retrouve dans cormoran.
———
I
1 Poisson de la famille des Gadidés ( Gade), qui se distingue par l'absence de barbillon à la mâchoire inférieure et dont la chair est appréciée. || Merlan frit, au four, au gratin, aux fines herbes…
Loc. fam. Faire des yeux de merlan frit : lever les yeux au ciel d'une manière affectée, ridicule, en ne montrant que le blanc des yeux.
1 Il m'a regardé alors avec des yeux de merlan au gratin et s'est immédiatement fait disparaître.
Léon Bloy, le Désespéré, p. 44.
2 Par ext. (autres poissons).Loc. || Merlan jaune. Lieu (jaune).Merlan noir, nom (régional ou commercial) donné parfois au colin. Colin, merlu.REM. Merlan est proscrit au Québec pour désigner merlu argenté et merluche (O. L. F., 5 sept. 1980).
tableau Noms de poissons.
———
II (1744). Fam., vieilli. Coiffeur (nom donné au XVIIIe siècle aux perruquiers, parce qu'ils étaient blancs de poudre comme les merlans qu'on enfarine avant de les mettre à la poêle). || Aller chez le merlan.
2 (…) elle avait été coiffée en fleurs, par un coiffeur du genre merlan dont la main malhabile avait donné, sans le savoir, les grâces de la niaiserie à des cheveux blonds adorables.
Balzac, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 480.
3 (Bérurier) fronce le sourcil en voyant le coiffeur du coin sortir de son immeuble. Les merlans sont bouclés le lundi et celui-ci, au lieu d'aller pêcher au pont de Suresnes, vient pêcher avec Mme Bérurier.
San-Antonio, Des gueules d'enterrement, p. 49.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • merlan — MERLAN, merlani, s.m. Peşte din fam. gadidae (cod), de 30 40 cm lungime, având corp alungit cu solzi mici şi netezi, pescuit în Oceanul Atlantic şi în Mediterana, cu subspecie şi în Marea Neagră; foarte apreciat pentru carnea albă şi gustoasă; fr …   Dicționar Român

  • merlan — MERLAN. s. m. Espece de poisson de mer dont la chair est extremement molle & legere. Petit merlan. gros merlan. frire des merlans …   Dictionnaire de l'Académie française

  • merlan — merlan, marlan m. merlan poisson ; sobriquet des coiffeurs. voir merluç …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Merlan — (Seehecht, Gadus Merlucius Lin.); graubraun, vordere Rückenflosse zugespitzt, Unterkinnlade länger als die obere, ohne Bartfäden; Länge über zwei Fuß. Dieser Fisch lebt im Mittel u. in den nördlichen Meeren, wird oft in großer Menge mit Netzen u …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Merlan — Merlan, s. Schellfisch …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • merlan — (mèr lan) s. m. 1°   Poisson de mer (gadus merlangus, L.) du genre des gades, dont la chair est extrêmement légère. Filets de merlan. 2°   Se dit populairement d un perruquier, et surtout se disait quand les perruquiers étaient blancs de poudre,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Merlan — Pour les articles homonymes, voir Merlan (homonymie).  Ne doit pas être confondu avec Merlu …   Wikipédia en Français

  • MERLAN — s. m. Poisson de mer du genre des Gades, dont la chair est extrêmement légère. Petit merlan. Gros merlan. Merlan à frire. Frire des merlans. Des merlans au gratin. Des filets de merlan …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MERLAN — n. m. Poisson de mer du genre Gade, dont la chair est extrêmement légère. Merlan frit. Merlan à frire. Des merlans au gratin. Des filets de merlan …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Merlan — Mer|lan 〈m. 1; Zool.〉 Schellfisch der europ. Küstengewässer: Gadus merlangus; Sy Wittling [frz., „Weißling“] * * * Merlan   [französisch lateinisch] der, s/ e, Art der Dorsche. * * * Mer|lan, der; s, e [frz. merlan < lat. merula]: Wittling …   Universal-Lexikon